• zoomc_27363

actualités

Une étude dirigée par des chercheurs du FARAH a mis en évidence , pour la première fois, que l’induction d’une réponse immune induite par des vers parasites permettait d’améliorer le contrôle d’une infection virale concurrente grâce à l’intervention de lymphocytes T dits  « mémoires virtuels», une population de lymphocytes mémoires non conventionnels. Ces résultats on fait l’objet d’une publication dans le journal Nature Communications(1).

Le plan du Gouvernement australien de biocontrôle de la carpe commune comprend de nombreux risques

La mise en garde est formulée par des scientifiques dans une Lettre publiée par la revue Science. Elle se fonde notamment sur les travaux les plus récents en immunologie et virologie vétérinaire du Pr Alain Vanderplasschen de l’Université de Liège.


agendas
NOV 08
FARAH Day
08/11/2019 09:00 - Faculté de Médecine vétérinaire

Le FARAH en bref

Publications majeures

Publications360Pxlsx250